Breaking News
Accueil / Actus & Infos / 10 choses insolites à découvrir sur les anatidés

10 choses insolites à découvrir sur les anatidés

La famille des anatidés comprend les oies, les cygnes et les canards pour un total de 146 espèces à travers le monde. Grands migrateurs pour la plupart, les anatidés sont présents partout autour du globe, de l’arctique jusqu’aux tropiques. Des Etats-Unis jusqu’en Argentine, de l’Islande jusqu’à l’Afrique du Sud, la chasse des canards, oies et cygnes est une pratique très populaire dans de nombreuses contrées.

Vous êtes-vous déjà demandé quel était le canard le plus rapide ? Celui qui parcourt le plus long trajet ? Celui qui plonge le plus profondément pour trouver sa nourriture ? Découvrez les réponses à toutes ces questions, et bien d’autres ci-dessous.

Le plus rapide

Il est difficile pour les scientifiques d’étudier avec précision la vitesse de vol des anatidés, le vent jouant un rôle déterminant. Le harle huppé détient le record de vitesse chez les anatidés, poursuivi par un avion, un individu a été enregistré volant à… 160 km/h ! Le précédent record était détenu par un Fuligule à dos blanc (Canvasback) flashé à 115 km/h. Contrairement aux idées reçues, la sarcelle n’est donc pas le canard le plus rapide, elle figure en fait parmi les plus lents avec une vitesse moyenne de 50 km/h.

Explorateurs de fonds marins

Plonger est une pratique indispensable à la survie de tous les anatidés. Les petits invertébrés et autres végétations dont ils sont tant friands se trouvent, parfois profondément, sous l’eau. Certains sont cependant bien meilleurs en apnée que d’autres ce qui leur permet d’explorer les fonds marins. L’Harelde de Miquelon est, incontestablement, le meilleur plongeur des anatidés. Des pêcheurs Canadiens ont eu la surprise de trouver dans leurs filets des Hareldes de Miquelon, ceux-ci dragués les fonds du lac Ontario, à plus de 70 mètres de profondeur ! Impressionnant, certes, mais on reste loin des 540 mètres atteint par le pingouin empereur.

Repos obligatoire

La plupart des canards volent à une vitesse moyenne de 60 à 90 km/h. Grâce à un « vent de cul » de 50 km/h, un canard colvert peut parcourir jusqu’à 1 300 kilomètres en seulement 8 heures. Une étude menée aux USA révèle qu’un individu ayant réalisé un tel effort devra trouver du repos durant 3 à 7 jours. Cette période lui est indispensable pour retrouver de l’énergie avant de reprendre la route.

La plus grande concentration

En Janvier 1940, le biologiste américain Johnny Lynch a eu la chance de survoler en avion ce qui semble être le plus grand rassemblement d’anatidés jamais dénombré. Le lac de Catahoula, en Louisiane accueillait en effet pas moins de 8 millions d’oiseaux !

Ils voient tout !

Grâce à leurs yeux localisés de chaque côté de leur tête, les anatidés ont un champ de vision de près de 340° ! Ils peuvent donc très facilement voir au-dessus, en dessous, devant et derrière. Leur vision est également très distincte autant sur des sujets rapprochés qu’éloignés. Autrement dit, difficile de les prendre par surprise !

Le plus vieux

Aux Etats-Unis, les campagnes de bagages des anatidés ont démarré au début du XXème siècle. Grâce aux précieuses informations révélées par les récupérations de bagues, on a pu apprendre qu’un fuligule à dos blanc (Canvasback) a été prélevé par un chasseur alors qu’il été âgé de 29 ans ! Il s’agit du plus ancien canard, connu, tué à la chasse. Chez les oies, c’est une bernache qui détient ce record également prélevée par un chasseur durant sa 29ème année. Aucun doute que les heureux chasseurs ont dû se régaler de ces magrets  :mrgreen:

Explorateurs de l’espace ?

Pour profiter des flux d’air porteurs, les anatidés migrent à une altitude moyenne comprise entre 60 et 1200 mètres selon l’espèce. Ils peuvent cependant aisément grimper davantage : un avion a pu voler aux côtés d’un canard colvert à une altitude de… 6 400 mètres ! Il s’agit du record jamais enregistré.
En 1954, une équipe d’alpinistes qui s’attaquait au Mont Everest a découvert un squelette de canard pilet à une altitude de 5 000 mètres.

Hybridation

Hybride canard colvert et piletBien que rare à l’état sauvage, l’hybridation entre deux espèces différentes est relativement commune chez les anatidés vivant en captivité. Le colvert détient là encore un record. Des hybrides de canard colvert avec pas moins de 40 autres espèces ont déjà été identifié à travers le monde. Parmi le plus loufoque, un hybride colvert / oie cendrée a déjà été découvert en Europe.

Un grand voyageur

Un canard pilet bagué en Alberta, Canada en 1940 a été tué par un chasseur à Naucuspana au Mexique, quelques 4 830 km plus au sud. Si cet individu a effectué ce même trajet migratoire tout au long de sa vie, il aurait parcouru pas moins de 130 000 km !

Pluie de canards

En 1973, plusieurs centaines de canards sont littéralement tombés du ciel en Arkansas. Brisant des vitres et cabossant les voitures, les oiseaux tombaient morts. Les raisons ? Plusieurs individus ont été ramassés les ailes couvertes de glaces. Les scientifiques en ont conclu qu’un vent porteur poussa les oiseaux à une telle altitude que leur plumage se recouvra de glaces, empêchant les canards de voler.

Sources : ducks.org, oiseaux.net

A voir aussi

Nouvelle règle de transport d'appelants

Grippe aviaire : le retour ?

Il y a de ces nouvelles qui ne sont pas bonnes à entendre. A chaque …

Un commentaire

  1. Très intéressant !!! Pour ma part, j’ai eu la chance de prélever a la hutte avec des amis, 2 colverts males baguer il y a 18 ans !!! Le baguage et les balises sont tres intéressantes pour en savoir plus ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *