Accueil / L'armurerie / 3 astuces pour garder un fusil toujours propre

3 astuces pour garder un fusil toujours propre

En rentrant de la hutte, il faut s’occuper des appelants, du chien, décharger la voiture, … et passer en mode « citadin » pour finalement partir travailler… Dans un timing si serré, difficile d’accorder quelques minutes au nettoyage du fusil. Heureusement, grâce à ces trois simples astuces, moins de 2 minutes suffiront à garder votre fusil comme neuf !

entretenir son fusil en moins de 2 minutes

1. En cas de chasse pluvieuse…

Bon, même s’il est assez rare pour un chasseur Français de rencontrer la pluie, ça arrive parfois 🙂 et il est préférable d’agir immédiatement. Avant même de ranger votre arme dans son fourreau, un chiffon sec permettra d’essuyer l’eau. Il est vraiment indispensable de sécher votre fusil avant de l’insérer dans son étui sans quoi celui-ci absorbera l’humidité et votre fusil sera sans aucun doute piqué de rouille à sa prochaine utilisation. Des sociétés comme Armistol proposent des lingettes imbibées d’huile. Elles sont conditionnées dans des boites ultra compactes qui ne prendront pas de place. Utilisez ce type de lingettes vous permettra d’éviter à la rouille de s’installer sur votre fusil. Vous pouvez également garder dans votre coffre de voiture une bombe d’huile en aérosol et en asperger votre fusil grossièrement avant de le ranger.

2. Bore Snake votre compagnon pour un nettoyage rapide et efficace

Vous ne connaissez pas encore ce produit ? Il a pour rôle de remplacer les traditionnelles baguettes et écouvillons. Leur montage est fastidieux, il faut changer le type de brosse afin d’obtenir un résultat parfait, bref, autant de contraintes qui font que le chasseur néglige souvent l’intérieur des canons. Pourtant, si ceux viennent à être piqués de rouille, ce serait irréversible. Les cordons de nettoyage Bore Snake permettent un nettoyage parfait des canons en moins d’une minute !

nettoyer les canons de son fusil

3. Attention aux chokes !

Bien souvent, trop souvent, le chasseur équipe son fusil d’un choke et n’y touche plus de la saison. Durant le grand nettoyage « de printemps », il s’aperçoit que son choke est collé, impossible à dévisser. Tout d’abord, sachez qu’un choke peut être vissé à la main, la clé sert uniquement à l’extraire en cas de difficultés. Pour vous éviter ces désagréments, vous pouvez simplement asperger le choke d’huile, n’oubliez pas de sécher l’excédant afin d’éviter les dépôts dans les canons. Vous pouvez également utiliser de la graisse. Encore une fois, la société Armistol propose une graisse blanche spécialement conçue pour les chokes de fusil de chasse. Enfin, n’hésitez pas à « jouer » régulièrement avec votre choke et vérifier son serrage.

Ces quelques astuces s’appliquent en une poignée de minutes et ne nécessite qu’un très faible investissement. Comptez une 40aine d’euros de matériel et produits d’entretien pour conserver un fusil dans un parfait état.

A voir aussi

Les visions nocturnes pour la chasse à la hutte

Les visions nocturnes pour la chasse à la hutte

Disponibles depuis de nombreuses années déjà, les optiques à vision nocturnes rencontrent un succès grandissant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *