Accueil / Actus & Infos / Comment conserver un oiseau pour le taxidermiste

Comment conserver un oiseau pour le taxidermiste

Pour obtenir la plus belle des taxidermies, vous devez porter un soin particulier à l’oiseau, ces quelques conseils vous permettront de garder intact le magnifique plumage de l’anatidé. Vous faciliterez le travail de votre taxidermiste qui prendra plaisir à redonner vie à vos souvenirs.

Taxidermie canardSi vous souhaitez obtenir une naturalisation parfaite, il vous faut suivre quelques règles avec attention lorsque vous aurez entre vos mains cet oiseau parfait auquel vous ne pouvez pas réserver le triste sort du four et des navets.
Ces quelques règles très basiques sont à appliquer dès que vous avez choisi de conserver l’oiseau pour la taxidermie. Le plus tôt possible après avoir ramasser l’oiseau permet de le maintenir dans les meilleures conditions.

Comment choisir un oiseau pour la taxidermie ?

Taxidermie d'un eider à lunetteTout d’abord pourquoi ? Pourquoi faire naturaliser un canard ou une oie ?
Pour certains, chasseurs de trophées, la taxidermie leur offre la collection des plus beaux anatidés et anséridés du Monde. Et les spécimens sont très nombreux, certains d’une beauté incroyable (cet eider à lunette d’Alaska par exemple). Attention, il n’est pas question ici de trophée au sens « africain » du terme, de course aux grosses cornes ou larges crinières à renfort de centaines de milliers de dollars. Pour le sauvaginier, le trophée est un oiseau au plumage nuptial 100% terminé, preuve d’une excellente santé et dont seul les plus acharnés peuvent rencontrer.

Un huttier peut également choisir de naturaliser un canard pour d’autres raisons, la taxidermie offre également le partage et la transmission de souvenirs. Je ne suis très certainement pas le seul à qui le grand-père a transmis ce canard naturalisé depuis 40 ans, accompagné de son récit, intact comme au soir même de cette magnifique chasse.

Bref, la taxidermie est un art à la portée de tous les sauvaginiers, il serait bien dommage de s’en priver !

Après le tir, les précautions à prendre

Vous avez entre les mains ce magnifique canard, votre décision est prise, vous l’emmènerez chez le taxidermiste dès que possible. Pour obtenir la plus belle naturalisation, voici les règles que vous devez immédiatement appliquer afin de conserver l’oiseau dans les meilleures conditions :

  • Ne pas accrocher ni suspendre l’oiseau
  • Nettoyer la boue et le sang frais délicatement
  • Positionner sa tête dans ses plumes
  • Recouvrez le d’un tissu
  • Placez le dans un endroit frais

Taxidermie d'un canard siffleur

Ensuite, comment bien le conserver ?

Avant toute chose, vous devez vous assurer que l’animal puisse refroidir immédiatement après l’avoir prélevé. Il doit être placé idéalement dans de la glace ou, à défaut, dans un endroit frais (frigidaire).
Une fois ramené à votre domicile, dans des conditions parfaites, l’oiseau serait emmené au taxidermiste dans la semaine qui suit. Il faut tout de même vous allouer quelques jours de réflexion quant au choix de la posture, ou simplement du taxidermiste.

Vous ne pouvez pas emmené l’oiseau si rapidement chez le taxidermiste ? Pas de soucis, vous pouvez le conserver plus longuement. Les taxidermistes recommandent tout de même de leur confier un animal dans l’année de son prélèvement. Durant cette période, placez l’oiseau dans un sac isotherme, positionnez lui la tête sous l’aile, placez le tel-quel dans le sac. Tentez de vider au maximum l’air contenue dans le sac puis fermez le hermétiquement. Placez l’oiseau dans votre congélateur, veillez à ne pas l’écraser sous le rosbif.

Trouvez une posture originale !

La taxidermie est l’art de donner l’apparence du vivant à des animaux morts (source : wikipedia.org). Du choix de la posture, de votre choix, dépendra donc le réalisme de la naturalisation. Désormais, les taxidermistes offrent beaucoup plus de possibilités que le simple canard droit, presque au garde à vous, présenté sur une planche de bois.

Taxidermie d'une oie rieuse

Si vous cherchez une source d’inspiration pour trouver la posture idéale ou tout simplement êtes curieux de voir les plus belles naturalisations d’oies et de canards jamais réalisées, rendez-vous sur le site BirdmanStudios.com. Il s’agit du portfolio d’un taxidermiste Américain ô combien talentueux. N’hésitez pas à jeter un œil aux galeries photos du site, ces réalisations sont époustouflantes !

Crédits photos : BirdmanStudios

 

 

A voir aussi

Des centaines de produits spécialement sélectionnés pour les chasseurs de grands gibiers disponibles en un clic !

AlloChasse.fr, une nouvelle boutique pour les chasseurs de grands gibiers.

Des centaines de produits spécialement sélectionnés pour les chasseurs de grands gibiers disponibles en un …

Un commentaire

  1. Bonjour
    Il y a 8 ans nous avons trouvé dans notre cour un magnifique Chardonneret non bagué, probablement échappé d’une cage. Il évolue dans une grande cage et passe beaucoup de temps en liberté dans notre appartement.
    Je recherche un bon taxidermiste qui serait en mesure comme cela se pratique sur les carnards, de nous permettre de le conserver quand son magnifique chant s’éteindra !
    Nous avons déjà la photo de sa posture préférée, au je n’ai malheureusement pas vous mettre dans ce message en PJ. Auriez vous la bonne personne à nous conseiller ? Merci d’avance
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *