Accueil / Actus & Infos / Guide : Partez à la visite du Blankaart

Guide : Partez à la visite du Blankaart

Envie de découvrir le Blankaart ? Suivez le guide !

Vous entendez souvent parler de la réserve du Blankaart mais ne savez pas comment vous y rendre ? Pas de problème, nous avons conçu ce guide afin de vous faire découvrir les moindres recoins de cette réserve exceptionnelle.

Visitez la réserve du Blankaart.

La réserve naturelle du Blankaart est l’une des plus anciennes de Belgique. Chaque hiver, plusieurs milliers de canards et d’oies y trouvent refuge, l’eau y est présente en abondance et les biotopes extrêmement favorables à leur nourriture.

Comment se rendre à la réserve du Blankaart ?

La réserve du Blankaart se situe en Flandres Belges, à une petite heure de Lille et 45 minutes de Dunkerque. Elle est localisée sur la commune de Woumen, au sud-est de Diksmuide. L’accès principal s’effectue par la N369. Les coordonnées GPS sont les suivantes : 50.983831, 2.871152 – Vous pouvez saisir la rue dans votre GPS : Iepersteenweg. Cette adresse vous emmènera au château, point de départ de la visite 🙂

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart

Nous vous conseillons de visiter cette partie de la réserve en fin de journée. Les oies et canards passent la majorité du jour dans les pâtures alentours, nous vous expliquons ci-dessous comment y accéder 🙂

Visitez la réserve du Blankaart.Le château, porte d’entrée de la réserve du Blankaart.

Venant de France, le château se situe sur votre gauche. Après l’avoir dépassé, vous trouverez un parking, dont l’entrée est localisée par des drapeaux. En suivant le chemin aménagé vous arriverez devant une statue de loutre, à votre droite le pont vous permet de vous rendre à un observatoire situé à l’opposé du lac. Le chemin à votre gauche vous permet également de vous rendre à un observatoire qui se situe dans « la pointe » du lac, côté calme que favorisent les canards.

Commencez par visiter les pâtures

Si vous vous rendez à la réserve un après-midi, commencez par visiter les pâtures. Les oies et canards y passent la majorité de la journée en quête de nourriture. Si vous les loupez, vous risquez de passer à côté de quelque chose !

Pour circuler au travers des immenses étendues de pâture, il sera nécessaire d’utiliser votre véhicule. Une fois le château localisé, continuer sur cette même route environ 800 mètres. Vous trouverez alors une route sur votre gauche, celle-ci vous permettra de circuler au travers des pâtures.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart Lorsque vous apercevrez cette habitation, tournez à gauche.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart Suivez ensuite l’itinéraire surligné en rouge.

A partir de cet instant, soyez attentif, vous entrez dans le paradis de la sauvagine !
Cette route vous permettra d’accéder non seulement aux pâtures, mais également à un autre lac, 100% artificiel celui-ci. Il s’agit d’un réservoir d’eau construit de plaques de béton et recouvrant pas moins de 60 Ha ! Il fait office de zone de repos privilégiée des canards (siffleurs et plongeurs majoritairement). Vous ne pourrez observer qu’à partir d’un unique observatoire qui se situe sur votre droite le long de ce chemin. Lorsque vous serez stationné à proximité de ce poste d’observation, vous pourrez prolonger votre visite des pâturages. Suivez l’itinéraire surligné en rouge sur le plan ci-dessous.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart

Longez le canal d’Ypres, cela vous donnera accès à de nouvelles platières, les abords du canal étant également fortement appréciés des limicoles (vanneaux, courlis et bécassines principalement). A la fin du chemin, vous pourrez soit retourner vers le château afin d’y visiter le lac et quelques pâtures, soit continuer votre visite des magnifiques biotopes. Tournez à gauche pour retourner vers la réserve et le château. Pour continuer la visite des pâtures, tournez à droite, vous prendrez alors la direction de Noordschote. Avant l’entrée du village, dans ce virage à 90°, tournez à gauche.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart

Suivez ce chemin sur 2,4 km, vous pourrez y découvrir des pâtures aux alentours qui regorgent de limicoles et son également très appréciées des oies rieuses. Après avoir parcourus ces 2400 mètres, tournez à droite afin de rejoindre un axe principal. Tournez de nouveau à droite afin de retourner vers le village de Noordschote.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart

Vous arriverez alors face à l’église, continuez tout droit pour passer devant l’édifice. Le chemin est peu engageant mais il vaut le détour ! C’est également une voie sans issue, vous devrez donc faire demi-tour au bout du chemin, il est suffisamment large pour faciliter les manœuvres. Ce chemin vous permettra d’accéder à une nouvelle vaste étendue de pâtures. A son extrémité, vous pourrez trouver une nouvelle mare.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart

Une fois votre visite de ces pâtures terminées, revenez sur vos pas jusqu’à l’église. Tournez ensuite à droite afin de remonter jusqu’à l’Yser. Cette rivière coule jusqu’en France, c’est un véritable auto-route pour sauvagines. Une fois arrivé sur le pont qui permet de changer de rives, vous pourrez soit retourner vers le château et le bassin en béton en tournant à droite. Si vous décidez d’opter pour la gauche, vous pourrez suivre ce canal en empruntant différents chemins jusqu’en France. Si le temps est propice, n’hésitez surtout pas, vous pourrez parfois y observer plus d’oiseaux que dans la réserve même du Blankaart 😉

Les oiseaux du Blankaart

Visitez la réserve du Blankaart.La réserve du Blankaart est avant tout une halte migratoire pour de nombreux oiseaux d’eau. Les deux espèces phare de la réserve sont incontestablement le canard siffleur et l’oie rieuse. Durant les hivers rigoureux, ce sont plusieurs centaines de milliers d’anatidés et plusieurs dizaines de milliers d’oies qui y trouvent refuge. Les sarcelles d’hiver, canards colverts et chipeaux sont également fréquents. Vous pourrez aussi rencontrer sur différentes zones localisées de nombreux canards plongeurs (morillons & milouins). Enfin, le Blankaart est incontestablement le paradis de l’oie rieuse ! Vous y croiserez également oie des moissons, oie cendrée, ouette d’Egypte ou encore grande bernache du Canada.

Les meilleures périodes

La réserve du Blankaart est une halte migratoire pour ces oiseaux, il est donc préférable d’attendre le départ de la migration d’hiver. Si elle a lieue… En général la fin de l’hiver est la période la plus propice pour observer d’énormes quantité d’oiseaux. Les oies rieuses y élisent domicile en grand nombre à partir de décembre.

Photographe amateur ? Voici les meilleurs spots de la réserve !

Trouver un bon spot à photo demande du temps et une présence régulière sur le terrain, hors dans ce type de réserve, c’est assez difficile. Cependant, il y a quelques zones que les oies affectionnent tout particulièrement et dans lesquelles elles se rendent quasiment quotidiennement :

Visitez la réserve du Blankaart.Depuis l’observatoire du bassin artificiel, vous pourrez apercevoir dans les pâtures alentours un bois, seul, perdu en plein milieu de ces étendues d’herbage. Les oies rieuses apprécient grandement les pâtures situées autour de celui-ci. Le jeu de lumière d’un levé de soleil sur ce secteur peut être parfait pour réaliser de splendides clichés.

Lorsque vous empruntez le chemin derrière l’église de Noordschote, vous y trouverez un autre chemin sur votre droite, engagez vous sur celui-ci. Prêtez une attention particulières à ces pâtures qui regorgent de limicoles.

L’essentiel lors de votre visite est de garder votre appareil prêt à déclencher en toutes circonstances. En voiture ou lorsque vous arpentez un chemin à pied, vous pourriez passer à côté de belles opportunités si vous laissez l’appareil dans son sac !

Lorsque vous repérez des oiseaux, évitez de pénétrer dans les pâtures afin de les faire envoler. Vous risquez de les déranger et de les faire quitter définitivement la zone.

Guide pour découvrir la réserve du Blankaart

En suivant ce guide, vous découvrirez les moindres recoins des pâtures et étangs de la réserve du Blankaart. Nous sommes restés dans un faible périmètre autour du château, comptez tout de même une journée complète pour visiter la réserve en suivant cet itinéraire. N’hésitez pas à partager ce guide avec vos amis, le Blankaart n’est pas qu’une halte migratoire pour des dizaines de milliers d’oiseaux, il est aussi un endroit de rêve pour les passionnés que nous sommes. Entièrement gratuit et (désormais) facile d’accès, il ne nous reste qu’une chose à dire : foncez ! N’oubliez pas d’envoyer les photos de vos sorties sur notre page Facebook.

Petit aperçu de la réserve du Blankaart

 

A voir aussi

Alerte migration !

Info Migration : Une lune plus que prometteuse

Nous assistons à un début de saison plutôt régulier, les oiseaux sont présents sans que …

Un commentaire

  1. un lieu magique ,unique ,qui fait rever, inoubliable,a voire absoument pour pouvez meme fair une volee avec vos yeux,un vrai regale,prenez vos jumelles ,vos appareils photos,noubliez pas vos bottes,l,endroit des amoureux de la nature, a faire des que possible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *