Accueil / Trucs & Astuces / Pour la repro des appelants / Tout savoir sur la reproduction de vos appelants

Tout savoir sur la reproduction de vos appelants

La chasse à la hutte est une passion très gourmande en temps. Lorsqu’on dit que la saison ne s’arrête jamais, il suffit de questionner l’épouse de n’importe quel passionné pour en avoir la certitude ! La chasse n’est ouverte que durant six mois de l’année, pourtant, être sauvaginier demande un travail quotidien. Lorsque la saison est terminée, il doit se consacrer à la reproduction de ses appelants, ensuite, à l’entretien du marais et de la hutte et voilà de nouveau l’ouverture qui pointe le bout de son nez. Saison après saison, le huttier se confectionne une sélection des meilleurs appelants, la période de reproduction est donc une phase cruciale pour son élevage. Voici une série de trucs & astuces pour vous aider à obtenir le meilleur de vos appelants durant la période de reproduction.

Canne colvert sur le nid

1/ Les durées d’incubations

En période de reproduction, il est primordial de connaître les durées d’incubations par espèce. Cette donnée vous permettra de déterminer la date d’éclosion des œufs (à +/- 1 jour). Pour vous organiser de façon optimale, il est fortement conseillé de tenir un calendrier afin d’y relever le premier jour de couvaison et, par déduction, la date d’éclosion estimée. La durée d’incubation des œufs varie selon l’espèce, voici un tableau récapitulatif :

Espèce Durée d’incubation
(en jours)
Colvert  28-30
Chipeau  24-26
Pilet  22-24
Siffleur  24-25
Souchet  22-23
Sarcelle d’hiver  21-23
Sarcelle d’été  21-23
Milouin  27-28
Morillon  26-28
Nette rousse  26-28
Oie cendrée  27-29
Oie rieuse  27-28
Oie des moissons  27-28

2/ Les périodes de reproduction

La période optimale de reproduction varie chez chaque espèce de canards et d’oies. Alors que le canard colvert peut facilement se reproduire et pondre dès les premiers beaux jours de la fin de l’hiver, il faudra être plus patient pour voir une cane siffleur rejoindre son nid. Il est inutile de tenter d’exciter ces oiseaux avant, la nature est exigeante et vous risquez d’obtenir des couvées claires. La cane serait alors affaiblie inutilement et vous risquez de mettre en péril toute votre reproduction. Durant cette période, comme lorsque vous chassez, la patience est de rigueur. Voici un tableau qui recense les périodes optimales de reproduction par espèce et le nombre moyen d’œufs :

Espèce Période de reproduction Nombre d’œufs
Colvert  Mars/Avril  8-12
Chipeau  Avril/Mai  8-11
Pilet  Avril/Mai  7-9
Siffleur  Mai  8-9
Souchet  Avril/Mai  9-11
Sarcelle d’hiver  Avril/Mai  8-11
Sarcelle d’été   Avril/Mai  8-9
Milouin  Mai/Juin  8-10
Morillon  Mai/Juin  8-11
Nette rousse  Mai/Juin  8-10
Oie cendrée  Mars/Avril  4-7
Oie rieuse  Juin  5-6
Oie des moissons  Mai/Juin  4-6

3/ Mirer les œufs

Canne colvert sur le nidL’étape du mirage des œufs permet à l’éleveur de trier les œufs fécondés de ceux clairs. Cette étape est importante car elle permet, non seulement d’assouvir la curiosité du sauvaginier, mais également de retirer les œufs non fécondés. Un œuf clair, s’il est laissé en couveuse ou sur le nid, va pourrir et risque de contaminer les œufs fécondés de bactéries qui nuiraient au bon développement de l’embryon. Si vous optez pour une incubation artificielle (couveuse), vous pourrez procéder à deux mirages des œufs. Il est inutile de reproduire l’opération tous les jours, vous risquez de mettre en péril le bon développement du caneton à trop manipuler les œufs. Il est conseillé de pratiquer le mirage sept jours après la ponte. À cette étape, vous pourrez effectuer un premier tri. Il est fort probable que vous soyez indécis sur certains œufs. Ne les jetez pas, laissez-les sur le nid ou en couveuse et réitérez l’opération sept jours plus tard (14ème jour après la ponte). Si au bout de cette période vous ne parvenez toujours pas à voir l’évolution de l’embryon à l’intérieur de l’œuf, il est fort probable qu’il soit clair (non fécondé).

Pour mirer des œufs, vous pouvez tout simplement acquérir un mire-œuf disponible dans le commerce, mais le huttier étant bien souvent bon bricoleur, vous pouvez très facilement en réaliser un vous même ! Il ne s’agit ni plus ni moins que de concentrer un flux lumineux afin de voir au travers de la coquille de l’œuf. Munissez-vous d’une lampe torche, apposez un morceau de carton percé en son centre d’un trou de 20 à 25 mm de diamètre devant le flux lumineux. Voilà votre mire-œuf prêt ! Une autre technique tout aussi efficace consiste à percer un trou de diamètre identique sur le cul d’une canette de boisson en alu. Vous n’avez donc plus qu’à insérer une lampe torche dans celle-ci ou tout simplement une ampoule reliée à une douille.

Comment déterminer si un œuf a été fécondé ?

Lorsque vous mirez les œufs de vos chers appelants, il est préférable de s’installer dans une pièce sombre afin de déterminer avec certitude si l’œuf a été fécondé ou non. Lorsque vous apposez le mire-œuf contre la coquille, vous devriez être capable de remarquer des vaisseaux sanguins. Si tel est le cas, bonne nouvelle, l’œuf est bon ! En revanche, si vous ne voyez rien d’autre qu’un contenu jaune uniforme, l’œuf est clair, vous pouvez vous en débarrasser. Si vous doutez lors de cette étape, n’hésitez pas à laisser l’œuf sur le nid ou dans la couveuse, marquez-le d’un trait au crayon de bois et réitérez l’opération sept jours plus tard. Au 14ème jour d’incubation, l’embryon est formé, l’œuf doit être opaque. S’il est toujours transparent, c’est qu’il n’a pas été fécondé.

Comment mirer oeuf canard

4/ Comment manipuler les œufs

Si vous optez pour une incubation artificielle (à l’aide d’une couveuse), il est conseillé d’attendre la fin de la ponte du cheptel avant d’entamer l’incubation. Vous pouvez tout de même récolter les œufs. Pour conserver de manière optimale un œuf, vous pouvez le placer dans un récipient rempli de blé, foin ou sable sec. Disposez les œufs couchés sur le côté. Placez-les dans une pièce dont la température n’excède pas les 15 °, mais est supérieure à 10 °. Vous pouvez conserver un œuf jusqu’à 4 semaines avant de le mettre en incubation. Cependant, les chances d’éclosions auront nettement diminué. Idéalement, placez les œufs en incubateur après 10 jours de stockage maximum afin de conserver de grandes chances d’éclosions.

5/ Comment nettoyer un œuf

Lorsque des résidus de boue ou de foin collent à la coquille de l’œuf, ceux-ci bouchent les milliers de pores présents sur la coquille. Ces pores doivent impérativement rester dégagés pour permettre à l’embryon de respirer. Pour nettoyer un œuf, il est formellement déconseillé d’utiliser de l’eau. Une brosse à dents sèche fera amplement l’affaire. Évitez également de manipuler les œufs avec des mains grasses. Les pores sont microscopiques, le moindre élément peut les obstruer. Si un œuf est trop sale, retirez-le du cheptel.

Canne colvert sur le nid

N’hésitez pas à partager vos conseils avec nos lecteurs en commentant l’article ci-dessous 🙂

Recevez gratuitement l’ebook Le guide pour une repro réussie

30 pages de conseils et astuces pour réussir la reproduction de vos appelants

A voir aussi

Des compléments alimentaires pour soigner vos appelants

N’ayant pas à disposition une alimentation aussi variée que leurs congénères sauvages, vos appelants peuvent …

3 commentaires

  1. Super site c’est merveilleux bravo! J’aimerais s’avoir si vous avez des info sur l’incubation pour en ce qui concerne les dindons sauvages?! Si je ne me trompe pas il y aurait environ une 15ène d’oeufs par femelle… et deux fois l’an! Combien de temps en incubation pour cette espèces…

  2. quelle est la durée de fertilité d’un couple de canards colvert semi-sauvages? Merci!

  3. Ces informations me seront très utiles et seront partage avec mes confrères éleveurs des appelants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *