Breaking News
Accueil / Actus & Infos / 3 outils pour prédire la migration !

3 outils pour prédire la migration !

Quel sauvaginier ne dispose pas d’une application météo sur son smartphone ? La simple vision d’un vent de Nord-Est sur celle-ci le plonge dans une certaine euphorie. Plus la date de sa nuit de hutte est proche, plus l’espoir s’accroit. On le sait tous, les vents d’Est sont généralement porteurs d’oiseaux, tout comme les pleines lunes. Mais sont-ce vraiment les seules conditions à prendre en compte ? Grâce à Internet, nous avons désormais accès à des informations tout aussi importantes : les comptages. Avant d’arriver dans notre contrée, les oiseaux en traversent de nombreuses autres, et nous pouvons obtenir des données fiables quant à leurs déplacements. Nous vous partageons trois outils libres d’accès qui vous permettront d’appréhender avec un peu plus de précision les mouvements d’oiseaux. Restons lucides, la migration est une science inexacte et demeure mystérieuse, ces données sont à considérer sans pour autant être interprétées avec une certitude absolue.

3 outils pour prédire la migration

1- La météo : des prévisions fiables

Il existe des dizaines d’applications pour smartphone de prévisions météorologiques. Le plus compliqué étant d’en trouver une fiable et précise. Depuis de nombreuses années, le site WindMig s’est avéré juste et surtout très efficace. Le site propose une carte de France précisant le sens et la force des vents. Il devient très intéressant une fois votre compte créé. Vous aurez ainsi la possibilité d’enregistrer différents lieux et obtenir en un clic les prévisions complètes sur ces villes. Cette fonction est remarquable, elle permet de visionner le sens des vents, forces, précipitations, couverture nuageuse, … sur un seul et unique écran et présentant de multiples positions géographiques. Dans notre cas, nous avons conçu notre tableau de bord en incluant une ville du Nord de la Suède, du Sud du Danemark, du Royaume-Unis, du Nord et du Sud des Pays-Bas, Dixmuide en Belgique (où se situe la réserve du Blankaart) et enfin nos zones de chasse en Flandres française. Ainsi, en un rapide coup d’oeil, nous pouvons déterminer avec précision si le fameux vent d’Est annoncé n’est qu’une simple dépression locale ou un vaste anticyclone qui englobe l’Europe du Nord. Bien sur, il est préférable d’opter pour des villes côtières.

Prévision météo sur WindMig

2- Les comptages des migrateurs

Comptage des migrateurs

Il est très intéressant de voir, lorsque les vents deviennent porteurs, les comptages d’oiseaux migrateurs s’affoler. A l’heure où nous écrivons ces lignes, la météo annoncée est telle que sur l’image d’illustration ci-dessus. Un vaste anticyclone s’apprête à couvrir l’Europe de la Suède jusqu’au Sud de la France. La lune est quasiment absente, nous en sommes aux derniers quartiers. On peut constater également une forte couverture nuageuse. Nous sommes mi-octobre et comme le dit l’adage, à la Saint Luc, c’est le grand truc ! Ca tombe bien, nous la célèbrerons ce dimanche. Les données de comptages réalisés dans les pays nordiques sont à découvrir sur le site Trektellen. Libre d’accès et ne nécessitant aucun enregistrement, le site est également disponible en version française. Pour jeter un coup d’oeil aux derniers comptages en date, rendez-vous sur le menu « Analyse » puis sélectionner « Totaux par espèces ». Sur la fenêtre qui apparait, vous pourrez choisir le pays ainsi que les dates auxquelles vous souhaitez découvrir les données de comptages. Ces informations s’avèrent relativement précises et apportent une information fiable quant aux mouvements d’oiseaux migrateurs à travers l’Europe.

Cette illustration a donc également été saisie en même temps que les prévisions ci-dessus. On peut aisément constater que l’anticyclone qui se présente sur l’Europe a décidé un grand nombre de migrateurs à entamer leur chemin pour des contrées plus clémentes. Près de 70 000 oies rieuses comptabilisées en une seule journée, uniquement aux Pays-Bas, ce nombre à de quoi motiver les huttiers ! Le site comptabilise tous les oiseaux, vous obtiendrez donc des données sur les oies et canards, mais également sur les limicoles et autres palombes (plus de 250 000 pigeons ramier sur cette même journée !).

3- Comptages, plus élaborés

Un site plus officiel et interactif que Trektellen recueille des données de comptages de plus d’une 50aine d’associations à travers toute l’Europe. EuroBirdPortal se présente sous la forme d’une carte d’Europe interactive. De nombreuses options s’offrent à vous : le choix d’apposer deux cartes côte à côte afin de comparer des données ou simplement l’affichage d’une unique carte. Sur le bas de l’écran se localise une timeline permettant de se situer temporellement. Depuis 2010, plus de 320 millions données ont été récoltées et compilées sur ce portail ! Sur la partie gauche de l’écran, un menu permet de choisir l’espèce pour laquelle vous souhaitez consulter les informations de comptage. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons choisi l’oie cendrée, sur la carte « counts » (comptages). On découvre ainsi que, non seulement, de nombreux oiseaux semblent actifs sur les pays nordique et le benelux, mais également que certaines grandes migratrices ont déjà atteint leur zone d’hivernage en Espagne. Pour visualiser les déplacements d’une autre espèce, un simple clic sur le petit carré blanc incluant une flèche affichera un menu. Pour modifier la carte et opter pour d’autres affichages, dans le cadre blanc présentant l’espèce de migrateur affichée actuellement, en bas à droite de votre écran, cliquez sur le « Counts » tel que présenté dans cet exemple. Le site EuroBirdPortal s’avère intéressant car il permet d’afficher une carte de l’Europe animée qui retrace les mouvements des oiseaux migrateurs à travers une année complète.

Eurobirdportal comptages

Les données présentées sur ces sites de comptages d’oiseaux migrateurs ne vous indiqueront pas pour autant le nombre d’oiseaux qui vont survoler votre mare, le seul moyen de croiser des migrateurs, c’est d’être sur le terrain ! Nous vous les partageons dans un unique but informatif, ces outils sont libres et gratuits, autant en profiter ! Les mêmes qui préfèrent chasser avec des tas de sable plutôt que des formes HD s’offusqueront probablement de l’utilisation de ces outils, chacun est libre de pratiquer sa passion comme il l’entend, force est de constater qu’à l’heure du numérique, ces outils, au delà de vous prédire une nuit de folle migration, permettront d’enrichir les connaissances de chacun sur les oiseaux migrateurs. Ils contribueront à l’émerveillement des incroyables prouesses que réalisent chaque année ces oiseaux migrateurs. Et n’oublions pas, demain, ces données seront indispensables à pérenniser l’avenir de la chasse française.

ban-3-outils-predire-migration

A voir aussi

Livre coloriages Toutpourlahutte

Livre de coloriages pour sauvaginier en herbe

En cette période de confinement indispensable, il n’est pas toujours facile d’occuper ses jeunes enfants. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *